Il n'arrête pas de parler !

Vous êtes à table et vous essayez d’avoir une conversation avec votre conjoint(-e), mais votre enfant monopolise la conversation… impossible de parler tranquillement dans cette famille !

Mais pourquoi votre enfant prend autant de place ?

Je vous livre quelques éléments de réponse ci-dessous.



Le premier élément important à relever est que quand votre enfant vous raconte une histoire, vous chante la dernière chanson qu’il a appris à l’école ou attrape le sel pour le passer à son frère mais renverse son verre d’eau au passage… et bien il chercher surtout à appartenir et à contribuer à la vie de famille ! Certes, il ne le fait pas toujours avec le comportement que vous souhaiteriez. Alors comment l’aider ?


En fait, selon l’âge de votre enfant, les compétences suivantes sont plus ou moins développées, ce qui l’empêche d’avoir un comportement social adéquat :


  • Prise en compte de son environnement : votre enfant n’est pas égocentrique mais il n’a pas encore la capacité cognitive à prendre en compte son environnement et les besoins des personnes qui l’entourent pour adapter son comportement, le volume de sa voix, ses moments de parole, …

  • Autorégulation : votre enfant peut avoir du mal à se gérer ses émotions seul et à se calmer seul

  • Gestion de l’anxiété : votre enfant peut encore avoir des difficultés à se rassurer seul

  • Patienter : il est super difficile pour un enfant de patienter ou attendre son tour ! C’est une compétence qui se développe tard… ce n’est pas qu’il ne veut pas attendre son tour mais il ne peut pas !


Selon l’âge de votre enfant, vous pouvez observer quel est le niveau de développement de ses capacités chez lui et comprendre ce qui fait qu’il a tel ou tel comportement.


Ok, c’est chouette de comprendre ce qui se passe chez votre enfant mais qu’est-ce que nous pouvons faire pour l’aider et surtout enfin avoir une conversation normale pendant le souper ?


Le secret, aussi paradoxale que cela puisse vous paraître, c’est de lui donner de l’ATTENTION !

Mais je parle ici d’une vraie attention, quand nous sommes 100% attentif et disponible pour lui. Cette attention active va lui permettre de se sentir écouté et entendu, d’être compris pour finalement se sentir impliqué et responsabilisé.

Bien sûr, une telle attention n’est pas possible en permanence… et ce n’est pas ce que votre enfant vous demande. Il suffit de lui donner cette attention active quelques fois durant la journée pour qu’il trouve sa place au sein de la famille et que son comportement change.


Concrètement, cela se traduit par :

  1. Se connecter à son enfant par le regard

  2. Accueillir son histoire sans jugement, être curieux et s’étonner

  3. Poser des questions

  4. Comprendre les émotions qu’il vit à ce moment là


Sur le long terme, nous pouvons proposer des petits rendez-vous à notre enfant ce qui nous permettra de lui dire « je ne peux pas t’écouter tout de suite mais après le repas nous avons notre rendez-vous rien qu’à nous et cela me fera plaisir d’écouter ton histoire ».


Qu’en pensez-vous ? Je me réjouis d’avoir vos feedback 😉


18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Jessica Héritier

Formatrice et Accompagnante en Education Positive

jessica@heritier.me - Lausanne

Conditions générales de ventes

  • Facebook Social Icon