Les avantages d'une maman imparfaite !

« J’ai encore oublié de lui acheter ses céréales préférés … »

« Oui, ton jeans est toujours sale, je n’ai pas fait la lessive ! »

« J’ai pris un moment pour moi et maintenant je cours ! »


Vous vous reconnaissez dans ces phrases ?

Alors lisez la suite, j’ai un cadeau pour vous 😊



Aujourd’hui il faut être performant partout et tout le temps… Il faut réussir au travail, être une amante attentionnée et coquette, être une super maman, faire en sorte que nos enfants soient bien habillés, sages et fassent de bonnes notes à l’école… et prendre du temps pour soi !


STOP ! Je ne sais pas vous, mais moi je ne m’appelle pas wonderwoman !


Alors si on lâchait un peu et on se permettait de ne pas être toujours parfaite ?


Quels avantages à être une maman imparfaite ?


Tout d’abord, souvenons-nous que pour apprendre il faut se tromper ! Comme nous n’avons pas reçu le mode d’emploi avec la livraison de notre bébé, faire des erreurs fait partie de l’apprentissage de notre rôle de maman. Et n’oublions pas que nous sommes un exemple pour notre enfant, alors si nous visons la perfection, notre enfant voudra aussi être parfait et malheureusement il sera vite déçu et frustré de ses performances…


1er avantage : « Si moi je suis imparfait, toi aussi tu as le droit d’être imparfait »


Et oui, votre enfant ne réussira pas dans tout, il aura ses qualités et ses defaults. En lui montrant que vous acceptez vos imperfections et que vous savez vivre avec, vous lui montrer le chemin ! Être bienveillant avec soi-même est presque aussi difficile qu’être parfait. Mais quand je vise la bienveillance, je me défais de la culpabilité, de la frustration et de la déception.


2ème avantage : « Qu’est ce qui est important pour moi et qu’est-ce que j’aime faire ? »


Comme je ne peux pas être parfaite en tout, je pourrai peut-être faire des choix ?

- Qu’est ce que j’aime faire ?

- Qu’est ce que j’ai envie de faire ?

- Qu’est ce que je n’aime pas faire mais que je dois faire ?

- Qu’est ce que je peux déléguer ?

En répondant à ces questions, vous devenez une maman responsable et actrice de son rôle ! En re voyez votre cahier des charges pour qu’il vous convienne et que les tâches soient partagées équitablement entre les membres de la famille. (et bien oui, c’est pas à maman de tout faire !). Vous vous épargnez ainsi pas mal de fatigue, de stress et d’éternels recommencements. Ah tiens, c’est les symptômes du burn-out parental… pourrions-nous dire qu’en étant imparfaite on se prévient du burn-out et donc nous sommes en meilleur santé et garantissons à nos enfants une meilleure disponibilité ?


3ème avantage « Je répare mes fautes »


Comme mentionné dans l’article « La culpabilité, une émotion utile ? » du magasine Cerveau & Psycho d’avril 2019, la culpabilité « s’accompagne d’un désir de réparer sa faute. Elle nous sert d’alerte quand une personne a subi un dommage et qu’un comportement doit être effectué pour rétablir la situation ». Donc quand je me sens coupable et que j’écoute cette émotion, je vais faire quelque chose pour rétablir la situation et me sentir mieux. Vous me suivez ?

Par exemple, quand j’ai crié sur ma fille parce qu’elle ne se lave pas les dents pas assez vite (à mon goût), et bien je vais m’excuser pour avoir bonne conscience et en même temps je réparer la relation !

Et encore une fois, je lui sers d’exemple… quand je fais quelque chose que je regrette, je m’excuse et je rétablie la relation au lieu de me laisser ronger par la culpabilité.


Alors chère maman imparfaite, ne sois pas trop dur avec toi-même et au lieu de passer l’aspirateur encore une fois, offre-toi un moment de rire avec ton enfant !

46 vues

Jessica Héritier

Formatrice et Accompagnante en Education Positive

jessica@heritier.me - Lausanne

Conditions générales de ventes

  • Facebook Social Icon