Musique !

Et que chacun se mette à chanter, et que chacun se mette à danser…

Est-ce que la simple lecture de ces mots vous mettre de bonne humeur ?

La musique participe à notre joie et est un bel outil en éducation positive 😊


Le dossier du « Cerveau et Psycho » de mai 2021 nous apprend que la musique est un excellent allié contre l’anxiété mais pas seulement. Écouter de la musique, chanter, danser ou jouer d’un instrument sont des actions qui modifient notre cerveau et favorisent la production de dopamine, l’hormone du plaisir. Les bienfaits sont multiples. En voici quelques-uns en lien avec l’éducation positive !





Je suis certaine que vous avez remarqué que chanter une berceuse à votre bébé l’aide à se calmer… les bébés sont sensibles à la musique dès leur naissance (et même in utero). Les recherches ont montré que les chants maternels (que vous chantiez juste ou faux) aident le bébé à réguler ses émotions et augmentent la production d’ocytocine, l’hormone de l’amour. Cette hormone favorise l’attachement et la confiance !


La musique calme aussi le stress et l’anxiété chez l’adulte comme chez l’enfant. Et en étant plus calme, il nous est plus facile d’adopter des comportements adéquats socialement. La musique pourrait donc aider nos enfants à coopérer, partager, jouer ensemble et trouver des solutions à leur soucis !


Les jeux musicaux sont également un très bon moyen de tisser des liens avec les enfants et entre les enfants. Ils augmentent la collaboration et la confiance dans un groupe d’enfants ou dans une fratrie ! Ces jeux stimulent aussi les capacités de communication. « L’enfant apprends qu’il vit dans un environnement bienveillant et affectueux, obéissant à différentes règles de communication » (Cerveau et Pshycho, mai 2021).


En écoutant une mélodie gaie, la douleur diminue et notre humeur change. On parle alors de contagion émotionnelle. Comme quand nous allons au cinéma, toutes les personnes qui écoutent une même chanson ou mélodie partagent des émotions communes. Nous sommes donc liées par ces émotions un court instant et cela a un impact sur l’empathie que nous aurons les uns pourles autres, même après la fin de la chanson. Ceci peut être un bon outil pour diminuer les chamailleries entre frères et sœurs… faites leur écouter des chansons qui les lient !


La musique stimule encore l’activité physique. En mettant un air entrainant, notre corps se met en mouvement ! Il fait gris et vos enfants sont affalés sur le canapé ? Vous n’arrivez pas à motiver vos enfants à ranger leur chambre ? Musique !


Plus généralement, le dossier nous apprend encore qu’en introduisant davantage d’heures de musique à l’école, les enfants améliorent la mémoire de travail, ont de meilleures performances scolaires et font preuve d’une meilleures sociabilisation.


Finalement, pour ceux et celles d’entre vous qui ont des ados, sachez encore que les préférences musicales se dessinent à la puberté, entre 13 et 14 ans, et nous suivent toutes notre vie !


Alors, quelle est la prochaine chanson que vous allez écouter en famille ?

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout