Raconte-moi ton histoire !

Votre enfant à bu la tasse à la piscine et depuis il a peur de l’eau ?


Votre enfant s’est coupé avec un couteau et ne veut plus jamais utiliser de couteau pour beurrer sa tartine ?


Votre enfant est tombé de la balançoire et depuis il n’ose plus y aller tout seul ?


Voici un outil pour accompagner votre enfant dans une situation qui a été difficile pour lui !



Parfois nos enfants vivent des situations qui peuvent nous sembler complétement anodines et qui en fait créent un blocage chez lui. On a beau lui expliquer que le couteau qu’on lui a donner pour beurrer sa tartine ne coupe pas autant que le couteau avec lequel il s’est coupé il y a une semaine, impossible, il refuse de faire sa tartine tout seul…


En fait votre enfant ne fait pas cela exprès pour vous embêter ou vous énerver… C’est jute qu’il a encore du mal à intégrer l’expérience difficile qu’il a vécu.


Que se passe-t-il chez lui ?

Pour intégrer un événement, l’enfant doit faire appel a ses deux hémisphères cérébraux, l’hémisphère droit et l’hémisphère gauche.

L’hémisphère droit, qui se développe en premier chez l’enfant, est le royaume des émotions, de la créativité et de la spontanéité.

L’hémisphère gauche, qui se développe vers 18 mois, est quant à lui le royaume des règles, de la logique, de l’analyse et du langage.

Pour bien fonctionner et prendre des décisions équilibrées, nous avons besoin que nos deux hémisphères se parlent et se transmettent les informations de ce qui se passe dans notre corps et de ce qui se passe dans notre environnement.

Seulement voilà, le corps calleux, un réseau de fibre qui permet la communication entre les deux hémisphères, n’est pas développé chez l’enfant…

Du coup, quand l’enfant vit un événement difficile, c’est généralement son hémisphère droit qui est en première ligne. Les émotions éclatent… Il aurait besoin de faire appel à son hémisphère gauche pour mettre de l’ordre sans ses émotions, les nommer et comprendre qu'est ce qui le met dans un tel état. Mais il ne peux pas vers le chemin vers son hémisphère gauche tout seul, pour cela il a besoin de l’adulte.


Comment vous pouvez l’aider ?

Notre rôle va donc être d’accompagner l’enfant pour que les deux hémisphères communiquent. En faisant cela fréquemment, on va participer au développement du corps calleux.

Concrètement, cela va consister à revenir sur l’événement difficile avec l’enfant. En le lui racontant si l’enfant n’a pas encore le langage ou en l’aidant à le raconter, si l’enfant est plus grand.

Nous allons poser des questions à l’enfant afin qu’il puisse raconter de manière chronologique ce qu’il s’est passé, qu’il puisse exprimer ses émotions et nous allons insister sur les moyens à mettre en place pour que cela ne se reproduise pas. Je vous recommande également de souligner les aspects positifs de cet événement pour que ceux-ci prennent plus de place par rapport au vécu négatif.


Si je reprends l’exemple cité en introduction de l’enfant qui est tombé de la balançoire et qui s’est fait mal, voici à quoi le dialogue pourrait ressembler :

  • Parent : tu t’amusais bien sur la balançoire et que s’est-il passé ?

  • Enfant : J’ai voulu sauter le plus loin possible et j’ai mal atterri.

  • Parent : Et ensuite ?

  • Enfant : Eh bien je suis tombé et je me suis tordu la cheville.

  • Parent : Et tu as eu mal ?

  • Enfant : Oui !

  • Parent : Et qu’est ce que tu as ressenti ?

  • Enfant : J’ai eu très peur…

  • Parent : Ah oui, ça doit faire très peur de tomber de si haut ! Et ensuite, que s’est-il passé ?

  • Enfant : Tu es venu, tu m’as fait un grand câlin pour me réconforter et nous sommes partis aux urgences pour voir si ma cheville était cassée.

  • Parent : Heureusement qu’elle n’était pas cassée… Tu t’amuses vraiment bien à la balançoire, ça serait dommage de ne plus y aller… tu aimes aller vite et haut ! Comment vas-tu faire la prochaine fois pour sauter sans te faire mal ?

  • Enfant : Je pourrais ralentir avant de sauter pour que ce soit moins haut.

  • Parent : Cela me parait une excellente idée !


J’espère que cela vous aidera à débloquer certaines situations avec vos enfants !

Donnez-moi des nouvelles 😉

9 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout