WE CAN DO IT !

J’avais planifié un autre sujet pour ce mois de mars 2020, mais difficile de parler d’autre chose que du coronavirus en ce moment…


J’écoutais ce matin une émission à la radio qui répondait à des questions de parents sur différents sujets :

  • Ce papa qui ne savait pas comment il allait faire garder ses petites filles étant donné que sa crèche a fermé et que lui et sa femme devaient aller travailler…

  • Ces parents qui faisaient du télétravail avec leurs enfants « dans les pattes »…

  • Ou ces parents infirmier qui étaient sous pression et n’arrivaient plus à gérer leurs activités/devoirs familiaux…

  • Ou encore ce couple d’indépendant qui ne savaient pas comment ils allaient finir leur mois…

  • Et je ne vous parle pas des familles qui sont touchées par le virus !


Tant de questions laissées avec juste une réponse factuelle et basée sur la loi…


De prime abord, je me suis dit « oh mon dieu ! ce virus va mettre à mal bien des familles, des couples et des enfants… »


Mais en y réfléchissant, la réalité est à mon avis toute différente. Certes ce virus nous rend la vie difficile mais nous en avons vu d’autres !



En tant que parents, nous sommes des enseignant, des diplomates, des gardiens de l’ordre et des médecins. Nous réparons les bobos, gérons les disputes, faisons rire nos enfants et leur apprenons toutes les choses de la vie. En tant que parents, nous apprenons jour après jour à gérer les crises. Finalement, la seule différence qu’apporte la crise sanitaire actuelle par rapport à celles auxquelles nous avons l’habitude de faire face, c’est qu’elle fait entrer en collision notre monde professionnel avec notre monde familial.


Je vous propose de profiter de ce temps en commun imposé avec vos enfants pour simplement passer du temps avec eux (de toute manière tout est fermé !) vous balader avec eux, faire des jeux en famille, cuisiner, écouter de la musique, chanter, danser… tant d’activité qui vont nourrir votre relation. Cette relation si importante qui n’a pas de prix et qu’aucun virus ne pourra détruire !


Durant les moments plus difficiles, je vous encourage à lâcher prise sur ce qui ne dépend pas directement de vous et à profiter des moments de bonheur qui vont à coup sûr ressortir durant cette période de rapprochement familial.


A mon sens, la clé est de naviguer entre nos enfants et notre travail (ce qu’on sait déjà faire !). Reconnaître qu’on a quand même des impératifs professionnels où on ne peut pas avoir nos enfants sur les bras, et que d’autre fois nos enfants sont la priorité. Donc finalement, qu’est ce qui est OK de faire sans avoir mauvaise conscience ? Mettre nos enfants devant un dessin animé le temps d’un Skype pro ? Accepter d’être moins productif ? Arrondir vers le haut son rapport d’heures travaillées ? …


Que la force soir avec vous durant ces prochaines semaines !

20 vues

Jessica Héritier

Formatrice et Accompagnante en Education Positive

jessica@heritier.me - Lausanne

Conditions générales de ventes

  • Facebook Social Icon